Georg Senftl quittera ViscoTec fin 2021

Franz Kamhuber a rejoint la direction de ViscoTec dès juillet 2021, et a ainsi succédé à Georg Senftl au poste de directeur commercial. Jusqu’à présent, tous deux ont dirigé l’entreprise avec Martin Stadler, son directeur technique. Mais à la fin de l’année 2021, Georg Senftl prendra sa retraite. Ce directeur de longue date va manquer à l’entreprise. Notamment en tant que grand défenseur de la forte cohésion, presque familiale, de tous les collaborateurs.

Georg Senftl

Originaire de Haute-Bavière, il a passé son baccalauréat à Mühldorf, puis a étudié l’électrotechnique avec une spécialisation en technique d’automatisation à l’université technique de Munich. Ses premiers pas professionnels l’ont conduit dans des entreprises munichoises, actives dans le domaine de l’électronique et de l’automobile. Mais son fort enracinement familial dans sa région natale l’a poussé à chercher ensuite un emploi dans la région. Il l’a trouvé en 1994 chez Resch Maschinenbau à Töging en tant qu’ingénieur commercial pour les pompes à vis excentrée.

En 1997, le département des pompes de Resch devait voler de ses propres ailes. C’est ainsi que Georg Senftl a été nommé, avec Vinzenz Gantenhammer, directeur de la société ViscoTec Pumpen- u. Dosiertechnik GmbH nouvellement créée. Après les premières années – très difficiles sur le plan économique – le principe du piston sans fin de ViscoTec s’est établi et les avantages de la technologie sont devenus connus sur le marché des techniques de dosage. C’est surtout la création de la marque preeflow en 2008 et le programme de pompes qui y est associé qui ont donné à ViscoTec l’impulsion de croissance souhaitée.

« L’une des idées centrales est, et a toujours été, une proximité marquée et vécue avec le client. Afin de pouvoir offrir un excellent service et conseil à nos clients internationaux, des filiales de vente ont été créées à partir de 2009 aux États-Unis, puis à Singapour, en Chine, en Inde et en France. Ces filiales contribuent largement au chiffre d’affaires, qui dépasse désormais les 60 millions d’euros », explique Georg Senftl à propos de la poursuite du développement de ViscoTec.

A la question de savoir ce qui l’a poussé à rester depuis la création de ViscoTec jusqu’à sa retraite, il a une réponse simple : « Pour moi, il n’y avait aucune raison de changer. Il n’y a pas de travail plus intéressant avec des tâches aussi passionnantes, où l’on ne s’ennuie jamais et avec lequel on obtient en plus le succès escompté ».

Pour l’après-ViscoTec, il se réjouit d’avoir plus de temps pour lui et sa famille. Sans stress d’agenda ni de discussions sur la vie quotidienne des affaires. Il souhaite à son successeur Franz Kamhuber et à son ancien co-directeur Martin Stadler d’avoir toujours la main heureuse dans toutes leurs décisions, afin que ViscoTec continue de croître et de prospérer à l’avenir. Et un dernier conseil à tous ses collègues : « Prenez les souhaits des clients au sérieux et rendez-les heureux. Mais veillez aussi à ce qu’il reste suffisamment de place pour la famille, les amis et la joie de vivre en dehors du travail ».

Aller au contenu principal